Civic AWSD

Je présente ici ma petite civic EG6. Achetée en 1998 à une mamie que le VTEC effrayait, je l'ai d'abord optimisée en atmo sans ouvrir le bloc moteur (admission, ligne et carto). Puis j'ai commencé à m’intéresser aux prépas extrêmes, influencé par la scène américaine alors en pleine explosion. Je n'ai pas de photos antérieures à celle-ci. Première photo du grenier toute d'origine. Je venais de l'acheter.

Les modifs sont simples: suspension ITR, silent blocs renforcés, optimisation moteur (190cv). La photo ci-dessus doit être de 1999. On ne le voit pas bien sur les photos mais je roulais avec une peinture métal satiné bien avant la mode. Pour l'anecdote, c'est aussi la première peinture qu'on avait faite avec 2 copains sur le custom 4ème génération. C'est drôle car même dix ans en arrière, le grand public ne comprenait pas et pensait que j'avais une peinture avec un vernis de mauvaise qualité. Il faut dire que beaucoup de voitures ont un vernis qui part après seulement quelques années.

Les photos sont rares à cette époque. Celle-ci prise par un copain lors d'une journée circuit au Luc (2003)

Un moteur atmo revient vite très cher pour un gain relativement faible. Mon copain Panta en a fait les frais (au sens propre) mais il a acquis une sacrée expérience. Pour mon premier gros achat, je m'oriente donc sur un moteur turbo. C'est le premier moteur "Darton" de France, peut-être d'Europe. Internet n'est pas aussi développé qu'aujourd'hui et ce n'est pas parce que ça n'est pas sur internet que ça n'existe pas. Alors qu'aujourd'hui, tout ce qui est dit sur le net est vrai et si ça n'est pas sur le net, ça n'existe pas. C'est plus fort que la télé, nous le savons tous!

Ne soyez pas frustrés si vous vouliez de l'atmo. Je reproduis le montage 1999-2003 de la civic sur mes prépas de rallye et je fais du R & D à partir de 2010 pour écrire le livre. Le résultat de cet exercice est le B16 de 240cv et 11ooo RPM sur bas-moteur d'origine. Vous pouvez chercher (sur le net ou ailleurs dans le monde), personne n'a fait mieux. J'offre un exemplaire du livre à celui qui me prouvera le contraire.


Le moteur est un 1800cc suralimenté à 1,4bar avec une injection méthanol et des avances à l'allumage de goret.

On va le voir en détails avec le peu de photos que j'ai de cette époque.

Dans un premier temps, on rigidifie la tringlerie de boite pour avoir un passage de vitesse encore plus précis. Bien que tout à fait entre nous et la reine d'Angleterre, je trouve ça parfaitement inutile voire désagréable aujourd'hui. J'ai vieilli. Je sais passer les vitesses ^^

Je remplace aussi la tringlerie d'EG6 par une d'Integra Type R, plus sportive et plus solide.

Pour que la puissance passe au sol, j'ajoute le fameux auto-bloquant torsen de type 2 cher à Honda dans la boîte, je pose des roues en 17x8 avec des pneus en 245/35WR17. Les jantes sont des Gotti 3 parties forgées très légères que je refais entièrement. Je rigidifie le châssis en posant les anti-rapprochement d'Integra Type R. Toutes les barres. Comparaison ci-dessous de celle d'EG6 avec celle d'ITR.

Voilà à quoi elle ressemble pendant la préparation.

Et une fois les réglages effectués. Un bon sleeper, ça marche bien. Mais clairement 720cv sur le train avant, c'est extrêmement dangereux. On n'en profite pas vraiment.

PS: je vous ai déjà dit que vous auriez des photos dégueu mais que ce serait mieux que rien ;-)

Par la suite, j'ai un gros accident de vie. Et, 6 mois plus tard, la civic avec laquelle j'ai une sorte de lien shamanique, surtout depuis que je suis monté au cercle polaire avec, subit une inondation (comme tout le reste de mes affaires) . 1m20 de boue, ça fait mal au coeur... Mais elle redémarre! Et fort heureusement, j'avais revendu le moteur turbo à un copain quelques mois avant (trop la débâcle niveau thunes). Je déménage et j'entreprends de la passer en 4 roues motrices et 4 roues directrices. Le fameux accident évoqué plus haut m'invitait à me transformer pour survivre. La civic allait suivre (gniak gniak gniak!!! rire de bande dessinée presque sadique!).

Tout a (re)commencé en 2009 par un concours que j'ai organisé sur un forum (dont j'ai été banni depuis pour un prétexte fallacieux. Pour l'anecdote, sur ce forum, les modérateurs ont pour mission de supprimer tout commentaire qui parlerait de mon livre. source: un modérateur de ce forum. Il y a d'autres forums top, j'aurai l'occasion d'en reparler et, ceux-là, je les citerai).

J'avais donc posté sur ce forum ces deux photos en organisant un concours:

Celui qui trouverait quelle était cette pièce remporterait 4 combinés pour Honda Integra Type R (ça n'avait pas été endommagé par l'inondation)

J'ai été quelque peu "déçu": un membre a rapidement trouvé! Il est venu chercher les combinés avec un beau S2000 bleu (On s'est perdu de vue, mais si tu lis ce message, je serais heureux de renouer contact avec toi)

Ah! J'oubliais! La solution. Il s'agit du plancher arrière de ma civic. On comprend mieux avec cette photo:

Le projet artistique? Réaliser une civic qui serait le concentré des technologies Honda des 80'-90'

4WS: système 4 roues directrices mécanique, exclusivité Honda

4WD: système dual pump: 4 roues motrices dont les arrières ne se déclenchent que lorsque l'avant patine

VTEC: système de distribution variable

+ un turbo, en hommage au fabuleux V6 RA168E de Formule 1 du constructeur

Pour être tout à fait honnête, j'avais déjà commencé au moment du B18 de 720cv une civic rouge pour ce projet. Mais j'avais dû laisser tomber faute d'un endroit où finir le travail (Dites-vous bien que la passion auto d'envergure coûte un pognon fou. En 2005, je finissais de régler le moteur de 720cv dans la rue... Je dormais peu la nuit en me disant que j'avais bricolé l'auto visible de tous... mais je vivais dans un village tranquille. On n'a essayé de me la voler qu'une fois).

Pourquoi ai-je choisi le moteur de l'Accord type R pour motoriser ma civic AWSD? Pour 2 raisons:

  • J'avais testé ce moteur dans la prélude type R et j'en étais tombé amoureux. Un énoooOooorme B16!
  • J'avais l'habitude de placer un véhicule sur mon camion-porte voiture afin de gagner de la place dans mon jardin. et là, j'y avais posé une camionnette qui me servait de local de stockage et dans cette camionnette, j'avais entreposé un H22A7 (moteur d'accord type R). Il avait donc été épargné par l'inondation car au-dessus de la ligne de flottaison!

Assez de blabla, on attaque les choses sérieuses.

Je sais, l'ensemble moteur-boite posé sur une chaise en plastique, c'est abusé... On ne peut donc passer le moteur que par dessous. C'est parce que l'ensemble moteur-boite-entretoise est plus large que les longerons... Un des détails qui ne facilitent pas la manutention d'un moteur de course. Pour sortir le moteur, il faut tomber le faux chassis inférieur (fabrication pour renforcer les longerons grignotés), tomber la down-pipe, le turbo, son collecteur, idem pour l'intake car il est trop gros lui-aussi... mais c’était le prix à payer pour la perf extrême avec un look quasi d'origine!

On voit sur les photos précédentes: le collecteur en cours de fabrication (l'ancien collecteur de mon B18 repris sur une platine de H22), le début des supports moteur maison puis, enfin, la boite de transfert qui, elle aussi, oblige le moteur a être déposé par en bas.

Revenons sur la jonction moteur-boite:

Il existe un kit "H2B" pour mettre une boite de B-serie sur un moteur H. Ce kit est de bonne qualité en terme de réalisation mais on peut l'améliorer au niveau technique.

Sur le kit d'origine, le "spacer" (le camembert qui se place entre le vilo et le volant moteur pour compenser l'épaisseur de l'entretoise) n'est pas monté contraint.

J'ai dû faire retailler une petite bague pour centrer le roulement de queue d'embrayage

roulement posé à l'arrache sur la photo suivante pour montrer qu'il peut flotter:

roulement posé avec sa bague de centrage:

J'ai également rajouté un ergot comme à l'origine (donc, en perçant le vilo à la place de l'ergot original) pour éviter le desserrage des vis de vilo. Le fabriquant du kit ne prévoyait pas ça pour des raisons de coût, certainement. Juste beaucoup de loctite. Mais un volant moteur qui reprend sa liberté coûte beaucoup plus cher.

Il a également fallu couper l'entretoise pour passer la boite de transfert:

Enfin, pour la petite anecdote, une fois l'ensemble entièrement reposé dans la voiture, je veux mettre le démarreur. Et là, je réalise qu'il n'est pas au même endroit sur la boite de civic et la boite de CRV. Je dois donc repercer l'entretoise (sur place pour éviter de tout démonter)... c'était la photo avec R2D2 sur le forum Hondatech si certains se souviennent? je la remettrai si je la retrouve.

Le fabricant a tellement kiffé mon montage qu'il a repris une photo que j'avais publié sur Hondatech (sans demander, le vilain: royalties!).

Il aurait dû me demander, je lui aurais donné celle-là qui a plus d'allure ;-P

J'installe un gros marbre de fortune histoire de ne pas faire la même bêtise qu'avec la première civic 4x4 même si cette dernière avait déjà un longeron tordu quand je l'ai acheté.

Après découpe du plancher, on commence à transposer les éléments en place

Il faut maintenant attaquer les 4 roues directrices. Je me reprends sur le réglage de pince des multibras arrières

Mais je n'ai pas eu confiance dans la qualité de fabrication/ le dimensionnement vues les contraintes que ce train, maintenant directionnel, allait subir. Allez, on repart en mode "fabrication"

taraudage pour freiner les rotules qui seront inserées dans le bras avec une vis.

Finition de l'arceau cage

Je pars à Santapod pour aller lui dégourdir les bielles. 10,71s au 400DA. J'aurais pu faire mieux car j'ai eu un faux contact sur le détecteur de cliquetis qui le faisait se déclencher comme s'il y avait du cliquetis alors qu'il n'y en avait pas... et ça le faisait systématiquement passé 200 km/h... (une vibration qui devait faire une résonance à cette vitesse/régime moteur). Je pensais que c'était un problème de bougies...

C'était (presque) sur la route. On s'est arrêté au HEM 2.

Voilà, c'est cette petite pièce noire avec le connecteur blanc qui m'a rendu dingue tout le week-end... Parfois, je trouve que cette passion nous envoie vraiment nos faiblesses matérielles dans la gueule... Parce que finalement, 10,71s au 400DA, je découvrais l'autre jour que je suis encore dans le top 10 des civic les plus rapides d'Europe 10 ans après cette course. Et comme c'est la seule civic 4 roues motrices et 4 roues directrices, j'ai toujours le record du monde de ce type de civic. Et à mon avis, c'est pas demain qu'un mec va s'amuser à ressortir une civic 4x4 et 4WS.

Ce jour-là, je me suis retrouvé qualifié pour le championnat anglais. Mais pendant les manches de l’après-midi, j'étais occupé dans les paddocks à discuter avec d'autres gars avec des voitures bien affutées. Mon côté artiste. Un commissaire de course vient me chercher pour m'expliquer qu'on m'attend pour la poursuite du truc. Je décline l'invitation en expliquant que je fais 2823kms dans le week-end pour venir ici et que je ne reviendrais pas de si tôt donc je ne vais pas participer au championnat de la saison. Je me rappelle sa phrase, il me tend la main et me dit: "congrats Sir". Ils ont la classe, ces anglais. Idem, le matin, je me trompe de catégorie. Je m'inscris avec les civic alors qu'il fallait s'incrire dans les 4WD. Le commissaire me le fait remarquer mais limite il s'excuse de ne pas m'avoir expliquer! J'étais gêné...

Je ne fais pas beaucoup de rassos. Je passe mon temps à autre chose. Là, j'avais participé à un salon auto à Toulon. J'ai rencontré plein de gens supers dont une personne qui est devenu un vrai pote (Roy).

là, j'ai des slicks de circuit. photo Gino

Puis après 5 ans de bons et loyaux services à 850cv et 700Nm de couple, je casse le moteur en vrillant le bloc d'origine (affaissement de la ligne d'arbre de vilo).

Je pars alors en Grèce acheter un moteur avec de belles pièces et la suite. Un moteur Dart. Un résumé vidéo ci-dessous. Mais bon, on est derrière les Balkans. C'est l'aventure. Tout ne pas se résumer.

L'explication du logo Soxle tient dans l'expérience faite avec cette auto: un phoenix dans le coeur du X et les deux barres du X sont à la fois ses ailes et des traces de burn (traces de pneus brulés).

Bon, vous avez vu la vidéo? C'était pas une aussi bonne affaire que prévue. Mais il y avait tellement de belles pièces que je ne suis pas perdant. Et puis, l'aventure, c'est l'aventure! (Thomas ;-) ). C'était intéressant de voir la Grèce comme on l'a vu.

Bref phoenix style: j'upgrade.

J'ai oublié de parler d'une période plus "bourrin". 20 ans d'histoire autour de cette voiture... ça fait beaucoup de chapitres.

Mais avec ce capot, elle faisait trop tuning de la peur!

Motorisée par le Dart, la démarche artistique était de réussir à joindre l'expertise mécanique avec l'esthétisme. Tenter d'approcher un absolu. Alors quelle consécration quand Tatsuru Ichishima, le PDG de Spoon Sports passe un après-midi entier avec moi et la voiture au HEM 9 et me déclare que JAMAIS il n' a vu une civic plus aboutie. Et pourtant, la civic EG et le B-series sont ses favoris.

La seule entreprise de préparation que Soichiro Honda (Le pdg de la firme Honda) autorise à laisser les badges de la marque sur ses voitures préparées, c'est Spoon. Tant il estime que la quête d'excellence des prépas ne trahit pas la marque.

Ci-dessous un des moments les plus joyeux: comme un enfant, M. Ichishima découvre la voiture. Je crois que l'enthousiasme se devine sur ces quelques photos.

Vite, il appelle son ingénieur-chef du département R&D. Je lui présente alors mon livre puisqu'on parle de R&D. Il veut l'acheter. Et bien-sûr, je suis très heureux de lui offrir. Je ne sais pas quel était le programme de la journée Spoon mais vu le temps que son PDG a passé avec moi, il a dû être bousculé. Moi, bien-sûr, je ne suis pas allé au circuit comme prévu et je suis resté avec Tatsuru Ichishima.

A la fin de la journée, au moment de remonter l'auto sur la remorque, on peut voir Tatsuru Ichishima l'observer une dernière fois.

Alors peut-être que certains trouvent l'auto exceptionnelle. Cette journée leur semblera donc une évidence. Mais quand je vois M. Ichishima se jeter sous la voiture alors que c'est la personne qui en a le plus vu sur les Honda modifiées, je trouve cet état d'esprit absolument génial. Conserver cet enthousiasme comme au premier jour, j'espère avancer dans la vie avec la même pureté de coeur dans le monde de la prépa. Je ne dis pas ça par utopie béate. Dans le monde moderne, il faudra avoir le coeur bien accroché pour qu'il reste spontané. Pas plus tard qu'il y a 3 semaines, un mec est venu me parler via les réseaux sociaux car on lui avait raconté que je piratais son travail de carto (je ne connais même pas le mec ni le logiciel dont il me parlait). J'ai démenti. Il m'a répondu qu'il était sûr de ses sources (les rassos parking non-nominatifs). D'ailleurs, de ces mêmes personnes, il sait aussi que je suis un mytho car je dis que je suis jamais allé au HEM et que c'est faux. Vous aussi, vous souriez ;-) Alors on a une chance de garder le coeur pur.

Et que vous trouviez ça bizarre ou totalement normal, j'ai pris autant de plaisir à partager mon temps avec Axel qui a fait la (superbe) photo suivante ce même jour que Tatsuru. La passion n'a pas de ranking.

Quelques photos inédites